La Carsat Hauts-de-France affiche pour 2021 un score honorable de 83/100 en matière d’égalité professionnelle Femmes / Hommes

 

Dans le détail, elle obtient les notes suivantes sur 5 indicateurs :

  1. Ecart de rémunération entre femmes et hommes : 38/40
  2. Ecart des augmentations individuelles entre femmes et hommes : 10/20
  3. Ecart de répartition des promotions entre femmes et hommes : 15/15
  4. Augmentation des salariées à leur retour de congé maternité : 15/15
  5. Parité femmes/hommes parmi les 10 plus hautes rémunérations : 5/10

 
Les résultats détaillés de cette enquête conduite par le Ministère du travail permettant d’évaluer les pratiques des entreprises en matière d’égalité professionnelle seront présentés aux instances de mars (CSSCT et CSE).

 

 

Index égalité : les obligations à remplir d’ici au 1er septembre 2022

Depuis l’entrée en vigueur de la loi Rixain du 24 décembre 2021, les entreprises obtenant un score insuffisant à l’index de l’égalité professionnelle entre hommes et femmes doivent établir, publier et communiquer des mesures de correction et/ou des objectifs de progression. À titre dérogatoire pour 2022, elles ont jusqu’au 1er septembre pour s’acquitter de leurs obligations. Le ministère du Travail, dans son questions-réponses relatif à l’index mis à jour en dernier lieu le 17 juin, rappelle cette échéance.

 

Les marges de progrès pour la Carsat Hauts-de-France portent donc sur :

  • Diminuer les écarts d’augmentations individuelles (en points).
  • Réduire le nombre de salariés du sexe sous représenté parmi les plus hautes rémunérations